une aubaine de gratuité bienvenue pour les revenus modestes



Les journées européennes du patrimoine auront lieu ces 17 et 18 septembre 2022, sur le thème du Patrimoine durable. Alors que les Français font face à l’inflation, la gratuité de centaines de lieux de culture sont bienvenus. En 2021, ils étaient huit millions à avoir profité de cet événement.

15.000 lieux ouverts au publics, 22.000 animations accessibles… La 39e édition des journées européennes du patrimoine se déroulent ces samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022 sous le thème cette année du “Patrimoine durable”.

Le principe est que les monuments publics soient gratuits et que les établissements privés proposent des tarifs réduits. Une aubaine pour les Français, contraints financièrements à la suite de l’inflation. A Marseille par exemple, nous avons interrogé Emilia, qui épluche les programmes depuis quelques jours:

“Je vais aller au palais Longchamp, je vais faire les deux musées parce que c’est gratuit. Je ne sais pas si c’est ça qui est trop cher ou si ce sont les revenus qui sont trop faibles pour pouvoir se l’offrir. En tout cas, il y a un truc qui n’est pas équilibré”, note-t-elle.

“Il y a une espèce d’élitisme par l’argent de la culture”

Face à la hausse des prix, certains décident de se passer ou de réduire les moments culturels. “À une époque, j’essayais d’y aller au moins une fois par semaine, c’est devenu difficile”, se désole Bruno, enseignant.

Il s’inquiète surtout pour les plus jeunes. “Énormément d’élèves n’ont pas les moyens d’aller au musée, il y a une espèce d’élitisme par l’argent de la culture.”

Problème, avec les hausses des prix, notamment de l’énergie, les tarifs d’entrée pourraient peut-être augmenter. La mairie de Marseille s’y refuse.

Huit millions de visiteurs en 2021

“On n’augmentera pas les prix parce que si on veut vraiment rendre accessible nos équipements culturels municipaux, il faut faire très attention. Il y a une limite au-delà de laquelle on ne pourra pas aller de toutes façons”, affirme Jean-Marc Coppola, l’adjoint au maire de Marseille, en charge de la culture.

Une volonté d’autant plus importante que cet été, à Marseille, les musées ont accueilli un peu moins de monde qu’à l’été 2019, avant le début de la pandémie. En 2021, huit millions de visiteurs ont profité des journées du patrimoine. Ils étaient 12 millions en 2018.

Martin Bourdin (édité par Astrid Bergere)

[

]

Source link