Symbole de la Provence, pourquoi les cigales n’ont pratiquement pas chanté au mois d’août



Le traditionnel chant des cigales qui rythme les journées d’été de Provence se sera fait discret cette année. En effet, avec les fortes chaleurs, les cigales ont cessé de chanter beaucoup plus tôt.

C’est un chant synonyme de vacances, d’été, de détente et symbole de la Provence. Cette année, les cigales sont pratiquement restées muettes au mois d’août dans tous les départements du Sud de la France.

Au-dessus de 36 à 38°C, les cigales méditerranéennes arrêteraient de chanter. Au bar situé sur la petite place du village d’Allauch, Virginie est surprise de ne plus entendre les cigales.

“Ça me fait très bizarre parce que tous les ans, on est habitués dans le sud à entendre les cigales, ça fait partie de notre vie de notre quotidien l’été et là cette année pas de cigales”, indique-t-elle.

Cet été, elles se font plus discrètes que les étés précédents. Une situation qui inquiète Yannick. “C’est problématique vu qu’on est né ici, qu’on a grandi ici, qu’on est habitué aux cigales, la Provence et tout ce qui a trait à ça”, affirme-t-il.

Une migration vers le nord

Les cigales chantent en moyenne 4 à 6 semaines, mais cette année elles ont arrêté plus tôt que d’habitude comme l’explique Serge Zaka, agro-climatologue.

“Il a fait très doux au printemps, or les œufs des cigales éclos plus tôt lorsqu’il fait plus doux. Donc elles se sont mises à chanter une à deux semaines plus tôt cette année”, détaille-t-il.

Et les fortes chaleurs ont aussi impacté l’insecte. “Autour de 36-38 degrés, au-dessus de ces températures les cigales souffrent de la chaleur et ne chantent plus”, assure-t-il.

Dans les années futures les provençaux vont devoir s’habituer à moins entendre les cigales, car celles-ci commencent à migrer plus au nord de la Provence et en altitude.

Clémence Fournival avec Guillaume Descours

[

]

Source link