Ruja Ignatova, la femme la plus recherchée du monde



Une Bulgare de 42 ans, surnommée la “reine de la cryptomonnaie”, a détourné une gigantesque fortune.

Après l’homme qui valait trois milliards, voici la femme qui volait 4 milliards. Quatre milliards de dollars, c’est l’estimation du FBI pour cette escroquerie planétaire montée par Ruja Ignatova.

En 2014, avec quelques complices, elle a créé une monnaie virtuelle, baptisée le OneCoin et qui promettait de détrôner le célèbre Bitcoin.

Sauf que tout était bidon: les courbes, les profits soi-disant mirobolants. En réalité, c’était une escroquerie pyramidale mais à grand coups de propagande en ligne et de conférences partout dans le monde, Ruja Ignatova a réussi à berner un million d’investisseurs, plus ou moins scrupuleux.

100.000 dollars de récompense pour sa capture

Le pot-aux-roses a été découvert en 2017, c’est à ce moment-là que l’arnaqueuse bulgare s’est évaporée, avec sa fortune. Ses principaux complices, eux, ont été arrêtés. Mais Ignatova, elle, reste insaisissable. Elle est désormais dans le Top dix des fugitifs les plus recherchés au monde par le FBI, qui offre 100.000 dollars pour sa capture. Elle est aussi traquée aussi par Interpol et par des grands groupes criminels qui avaient investi dans cette fausse monnaie virtuelle.

Reste à savoir qui de la justice ou des mafieux réussiront à la retrouver en premier.

[

]

Source link