Qui va toucher la prime exceptionnelle de rentrée, versée à partir de ce jeudi?



À partir de ce jeudi, 10,8 millions de foyers “modestes”, touchant des minimas sociaux, vont toucher une prime exceptionnelle de rentrée.

10,8 millions de foyers peuvent surveiller leur compte en banque. À partir de ce jeudi, ces foyers “modestes” perçoivent une “aide exceptionnelle de solidarité” (AES) de 100 euros, plus 50 euros par enfant à charge. Une prime de rentrée “exceptionnelle”, une aide “alimentaire d’urgence”, prévue par la loi “pouvoir d’achat” adoptée cet été.

Elle sera versée aux bénéficiaires des minimas sociaux: ceux qui perçoivent le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation aux adultes handicapées (AAH), l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), les différentes aides aux logements (APL, ALS,…) ou les étudiants boursiers du CROUS.

Les foyers percevant la prime d’activité mais n’ayant pas droit aux minimas sociaux ne sont pas concernés par ce premier versement, mais recevront 28 euros d’aide, courant novembre, avec 14 euros supplémentaires par enfants à charge.

Pas de démarches pour l’obtenir

Il n’y a aucune démarche à effectuer pour recevoir cette aide. Cette prime sera versée automatiquement par l’organisme qui verse l’aide sociale touchée par le foyer habituellement. Ainsi pour les allocataires du RSA et des allocations logement, ce sont les Caisses d’allocations familiales (CAF) qui verseront la prime. Pôle Emploi se chargera du versement pour les demandeurs d’emplois et les différents CROUS pour les étudiants boursiers qui ne touchent pas d’APL.

Si elle est aussi appelée “prime de rentrée exceptionnelle”, elle n’a rien à voir avec l’allocation de rentrée scolaire (ARS) qui a été versée au mois d’août. Par contre, cette AES se cumule avec les différentes revalorisations de minimas sociaux votées cet été.

[

]

Source link