Pourquoi la couleur de votre maillot de bain n’est pas si anodine que ça en cas de noyade


La couleur des maillots de bain peut influer sur la recherche des sauveteurs en cas de difficulté dans l’eau. Une étude américaine montre qu’en cas de noyade en piscine, ou dans la mer, des couleurs spécifiques permettent d’être repérés plus facilement.

Rien ne peut remplacer les règles de sécurité élémentaires, mais la couleur de votre maillot peut tout changer en cas de noyade. 1.480 noyades accidentelles ont été recensées en France l’an dernier, soit 4 en moyenne chaque jour et les fortes chaleurs font augmenter ce risque ce été.

Une étude réalisée par une entreprise américaine spécialisée dans la sécurité aquatique s’est intéressée à nos looks de l’été pour nous aider à gagner en visibilité. Les trois-quarts des baigneurs en difficulté seront finalement sauvés mais faut-il encore les voir avant de plonger, comme l’avait fait Julien, 12 ans, qui a sauvé à lui seul une famille de 4 personnes sur la grande plage de Biarritz la semaine passée.

L’idée de cette étude américaine est donc de comparer le point de vue d’un observateur depuis la plage abandonnée ou au bord d’une piscine bondée. Premier constat: regarder à travers l’eau, ce n’est pas regarder à travers l’air : quand la surface de l’eau est légèrement troublée, il suffit de 50 cm de fond pour vous dissimuler du regard des sauveteurs.

Pas les mêmes couleurs à la piscine et dans la mer

Les maillots les plus colorés sont évidemment à privilégier mais tout dépend de l’eau dans laquelle vous plongez.

Pour les piscines, le rose fluo a donné d’excellents résultats. Le blanc ou le bleu clair, vous oubliez, ils sont très difficiles à distinguer. Le violet et le noir ne sont pas conseillés parce qu’on voit seulement une ombre se dessiner comme un simple objet qui flotterait.

Et dans une eau naturelle, on perd encore plus en visibilité. Dans une mer agitée ou dans un lac aux eaux troublées, le rose fluo très utile à la piscine ne se voit quasiment pas. Le look chantier, jaune ou orange fluo, est à préconiser, là on a une bonne visibilité. Le blanc est trompeur, on le voit mais comme un reflet venu des profondeurs.

Dans un lac, à moins d’un mètre de fond, on ne voit quasiment plus personne dans l’eau quelque soit la couleur du maillot.

La perception des couleurs de maillots dans les lacs diffère
La perception des couleurs de maillots dans les lacs diffère © Alive systems

Evidemment, le maillot seul ne pourra jamais vous sauver si toutes les règles de sécurité ne sont pas respectées, mais peut au moins augmenter les chances d’être bien repéré. Surtout pour les enfants.

Loïc Rivières (édité par J.A.)

[

]

Source link