Pourquoi cette journée du 24 août est particulièrement redoutée en Ukraine



Ce 24 août n’est pas un jour ordinaire en Ukraine. Le pays fête ce mercredi le 31e anniversaire de son indépendance et cela fait six mois que la guerre avec la Russie a commencé. Et pour cette date spéciale, Kiev dit s’attendre à une offensive russe, particulièrement violente.

Ce 24 août 2022 est un jour bien particulier en Ukraine. La guerre et l’invasion russe ont commencé il y a tout juste six mois, alors que le pays fête ce même jour le 31e anniversaire de son indépendance. Une date symbolique à deux égards donc.

Et Kiev redoute une offensive russe pour marquer cette journée au fer rouge. Preuve de cette méfiance, les Ukrainiens vont passer cette journée cloîtrés chez eux. Les feux d’artifice sont remplacés par des couvre-feux. Dans la capitale, interdiction de se rassembler jusqu’à jeudi. Plus à l’est, la ville de Kharkiv a décrété 36 heures de confinement.

Des antécédents lors de dates symboliques

Depuis le début du conflit, les dates symboliques font l’objet d’attaques entre les deux pays. Le 9 mai dernier, Moscou, qui célébrait la reddition de l’Allemagne nazie, avait bombardé Odessa. Riposte de Kiev, le 31 juillet. L’état-major russe à Sébastopol avait été visé alors que le Kremlin fêtait sa flotte militaire.

Mais ces craintes ne se vérifient pas toujours. En mars dernier, le monde entier redoutait une offensive russe pour le 8e anniversaire de l’annexion de la Crimée. La journée n’avait été marquée que par un discours de Vladimir Poutine prononcé devant un stade bondé. Pour cette journée, le président ukrainien, Volodymir Zelensky dit s’attendre à “quelque chose de particulièrement dégoûtant” de la part du Kremlin.

Alfred Aurenche avec Guillaume Descours

[

]

Source link