l’OMS alerte après la transmission du virus d’un humain vers un chien à Paris



L’Organisation mondiale de la Santé appelle à la vigilance après la contamination à Paris d’un chien par ses maîtres, eux-mêmes infectés au virus.

Nouvelle alerte de l’OMS concernant la variole du singe. Un premier cas de transmission d’un humain vers un chien a été détecté à Paris.

C’est au début du mois de juin dernier que les deux hommes sont testés positifs à la variole du singe. Une dizaine de jours plus tard, ils remarquent que leur chien, un lévrier, commence à présenter lui aussi des symptômes. Un test est alors réalisé, le chien a été contaminé à la variole du singe par ses maîtres.

12 morts dans le monde

Si l’Organisation mondiale de la santé assure que les animaux de compagnie ne sont pas un risque, elle invite tout de même à la vigilance notamment sur la gestion des déchets des personnes contaminées, tout simplement pour éviter que des rongeurs, comme des rats par exemple, ne soient infectés.

Car lorsque le virus circule rapidement dans une population animale dense, il peut évoluer rapidement et donc muter vers des formes potentiellement plus dangereuses.

Selon le dernier bilan de l’OMS, 31.665 cas, dont 12 décès, ont été recensés dans le monde. En France, 2700 cas ont été recensés tandis que 30.000 personnes sont été vaccinées.

[

]

Source link