les moments forts d’une journée historique



Après 10 jours de deuil national, la reine Elizabeth II a été inhumée, ce lundi 19 septembre 2022. Trois cérémonies ont eu lieu, ponctuées de moments très forts en émotion. Retour sur une journée hors norme, où les Britanniques ont dit adieu à leur reine.

C’est une journée que les Britanniques ne sont pas prêts d’oublier. La reine Elizabeth II, décédée 11 jours plus tôt, a été inhumée ce lundi 19 septembre 2022.

À 7h30 (heure française), les portes du Westminster Hall se sont fermées. C’est ici que des milliers de Britanniques ont rendu hommage à la reine, en se recueillant devant son cercueil depuis quelques jours.

À 12h, le cercueil est arrivé à l’abbaye de Westminster, suivi à pied par le fils aîné et héritier de la reine, le roi Charles III, mais aussi les princes William, Harry et les autres enfants d’Elizabeth II. C’est à ce moment que la première cérémonie a eu lieu, menée par le doyen de Westminster, David Hoyle.

“Elle était pleine de joie”

Des dignitaires du monde entier y ont assisté, dont Emmanuel Macron et Joe Biden.

“Avec gratitude nous nous souvenons de son engagement inébranlable envers sa vocation au cours de tant d’années, en tant que reine et cheffe du Commonwealth”, a affirmé David Hoyle.

Le sermon des funérailles a été délivré par Justin Welby, chef spirituel de l’Église anglicane. “Elle était pleine de joie, elle a touché l’âme de multitude de gens”, a-t-il déclaré avant d’ajouter: “dans un discours connu prononcé pour ses 21 ans, sa défunte Majesté a déclaré que sa vie entière serait consacrée au service de la nation et du Commonwealth. Rarement une promesse aura été aussi bien tenue.”

L’hommage du personnel de Buckingham Palace

Deux minutes de silence ont été observées dans l’abbaye de Westminster mais aussi dans tout le Royaume-Uni. Ce moment a été très riche en émotion, d’autant plus qu’il a été suivi par l’hymne national “God save the King”.

Le cercueil de la reine est ensuite passé devant Buckingham Palace, pour rejoindre Wellington Arch. Un temps fort pour l’ensemble du personnel du palais, qui s’est réuni devant, habillé en noir. Les employés ont ainsi pu rendre hommage à Elizabeth II.

Le corbillard a ensuite pris la direction de Windsor. Sur le trajet, une foule impressionnante était là, de chaque côté de la route. Les chiffres ne sont pas encore connus mais ils étaient, assurément, des dizaines de milliers. Nombreux sont ceux qui ont jeté des fleurs en direction du cortège.

Charles III très ému

Cette deuxième cérémonie, à l’issue de laquelle le cercueil de la reine a rejoint le caveau royal de Windsor, a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. La raison: l’émotion créée par le joueur de cornemuse de la reine. Les invités ont été très touchés et notamment le nouveau roi, Charles III.

C’est aussi lors de cette cérémonie que la couronne, l’orbe et le sceptre ont été retirés et que le Lord Chamberlain a brisé la canne sur le cercueil de la reine. C’est un signe, symbolique, de la fin du règne d’Elizabeth II.

Enfin, une inhumation, privée, s’est tenue au Mémorial du roi Georges VI à la chapelle Saint-Georges dans la soirée.

[

]

Source link