les incidents de paiement explosent en France



La situation financière des Français se dégrade. En juillet, la Banque de France a recensé plus de 58.000 incidents de paiement. C’est 30% de plus qu’il y a un an.

Les Français de plus en plus en difficulté avec leur banque? 58.000 incidents ont été recensés par la Banque de France, 30% de plus par rapport à l’année dernière: des découverts non-autorisés, des rejets de chèque par la banque, virements ou prélèvements… Autant d’incidents de paiement qui génèrent des frais. Mais aussi 9.000 cartes bancaires retirées à leurs titulaires “suite à un usage abusif”. Les ménages ont également de plus en plus de mal à rembourser leur crédit, les crédits à la consommation avant tout.

Comment expliquer cette situation?

Les taux d’emprunt étaient très bas depuis des années. De nombreux ménages en ont profité pour s’endetter avec un, deux, voire trois crédits. Et là, avec l’inflation, ils se retrouvent étouffés par la flambée des prix, ces foyers n’ont plus d’argent, plus de bande passante financière, et tombent en situation de surendettement.

Alors attention, il ne faut tout de même pas dramatiser ces chiffres. Il y a un gros effet de comparaison. Au coeur de la crise covid en 2020 et 2021 les Français avaient beaucoup épargné (170 milliards d’euros d’épargne accumulés) réduisant de fait les incidents de paiement. Et cet été, les chiffres reviennent en réalité à leur niveau d’avant la crise. Les dépôts de dossiers de surendettement eux sont même en baisse par rapport à l’an dernier.

Reste que ces situations sont de plus en plus nombreuses, suffisamment pour que les banques anticipent et se mettent à provisionner des centaines de millions d’euros pour anticiper d’éventuels défauts de paiement de leurs clients.

Que faire si on se retrouve dans cette situation de surendettement?

Si on a un solde débiteur et des difficultés à rembourser son ou ses crédits, il y a deux possibilités:

-Saisir la Banque de France et la commission de surendettement des particuliers de votre département… Si votre dossier est accepté, vous pourrez bénéficier d’un sursis de vingt-quatre mois. Concrètement: une pause de 2 ans de vos crédits en cours, sans frais supplémentaires.

-Autre possibilité: vous pouvez essayer les services payants d’un courtier qui peut vous aider à regrouper vos différents crédits et renégocier ses crédits et réussir à faire baisser ses mensualités.

Lorraine Goumot (édité par J.A.)

[

]

Source link