du “jamais vu” à Marseille pour le dispositif policier



Pour OM-Francfort ce mardi soir au stade Vélodrome, en Ligue des champions (en direct à la radio sur RMC et à la télé sur RMC Sport 1), 1.200 policiers sont mobilisés.

Une rencontre de Ligue des champions classée à haut risque. Une semaine après sa défaite à Tottenham, l’OM accueille Francfort et ses milliers de supporters ce mardi soir (21h, en direct à la radio sur RMC et à la télé sur RMC Sport 1). Une dizaine de compagnie de CRS sera mobilisée. C’est du “jamais vu” pour un match à Marseille, confie un policier à RMC. A ces CRS, viendront s’ajouter les effectifs de sécurité publique comme ceux de la BAC qui ont tous été affectés exceptionnellement en service d’après-midi ou de soir.

Au total, ils seront 1.200 fonctionnaires de police sur le terrain. Autour du stade Vélodrome bien sûr, mais aussi sur le Vieux-Port ou dans la zone un peu excentrée de la Joliette, où les 3.000 supporters de Francfort qui ont un billet seront parqués puis pris en charge par navette.

Quant aux 5.000 supporters allemands sans billet attendus, un arrêté préfectoral leur interdit l’accès à plusieurs endroits de la ville sous peine d’amende. Mais au vu de leur nombre, il sera très difficile de les contrôler et de les canaliser… L’objectif des forces de l’ordre est surtout d’éviter les contacts avec les supporters marseillais.

Déjà huit interpellations

Les policiers ont déjà eu du travail ce lundi soir à Marseille. Huit personnes ont été interpellées au total, à la veille du match OM-Francfort. De nombreux affrontements ont été évités entre groupes marseillais et allemands qui souhaitaient en découdre. Près de 400 policiers et gendarmes avaient été déployés pour empêcher des heurts.

[

]

Source link